Août 2017

Les enfants, les Grenadines……

29 Août 2017 : Voici un nouvel article. Internet est devenu capricieux depuis le passage des enfants qui ont vidé le forfait Internet… Galère pour accéder à Internet… Les vidéos par ci, les vidéos par là, et hop plus de forfait… Internet, le meilleur ami et le pire ennemi !!!

Semaine 35/2017  (28 Août – 3 Sept 2017)

Allez, cette fois, il est temps de reprendre le rythme… de la rentrée des classes pas tout de suite mais de la rentrée tout court. Ça fait un grand vide sans nos choupettes chéries, alors on s’occupe et on s’occupe un max : entretien du bateau, de la coque, peinture de la chaîne, couture, grand ménage d’automne puisque tous les coussins du bateau sont lavés… c’est le commandant qui grogne… il paraît que je consomme beaucoup d’eau ! Non, pour de vrai il ne grogne pas beaucoup.

En attendant ça fait du bien de retrouver un beau bateau tout propre après 1 mois ½ où nous avons profité de nos compagnons de voyage sans trop s’occuper de Masim’s. Il faut bien fixer des priorités, les nôtres sont simples : on profite de ceux qu’on aime avant tout.

Toutouille s’est essayé au tissage de panier en feuille de coco. Après le 3ème, il se débrouille trop super bien… Il devrait proposer d’ici peu un tuto sur son site internet. Il est encore un peu trop blond et blanc pour sembler local mais ça va venir, on y croit ! Mdr.

 

On est aussi parti à la cueillette de goyaves roses. Il y a un arbre à Ste-Anne que l’on avait repéré l’an dernier avec mon beau-frère, nous y sommes retournés puisque c’est la saison et que la saison est courte. Et voilà une belle récolte pour se régaler de ce petit goût de fraise. Pour les fruits qui n’ont pas fini dans notre bidou et bien c’est la centrifugeuse qui va se régaler. Je passe les goyaves en « jus » qui est très épais. Je le mets au congel dans des moules à muffins siliconés et quand on en a envie, on sort un bloc, on ajoute 1litre d’eau et du sucre liquide… un régal !

Pour cette semaine de rentrée, nous suivons de très près la météo en sortance du Cap vert (là où les cyclones se forment) et cette semaine n’est pas géniale… Il y a une grosse dépression qui avance plein Ouest. En principe les dépressions ont tendance à glisser un peu vers le Nord mais vu la taille géante de l’anticyclone des Açores sur la partie Nord de l’Atlantique, les dépressions ne parviennent pas remonter et ont In fine tendance à rester Sud… arghhh c’est pas bon pour nous ça… alors on veille, on fait que ça, 3-4 fois par jour… On attend, on attend… nous sommes dimanche, le cyclone Irma est cette fois à 1000km de la Guadeloupe avec une trajectoire bien Ouest ; les prévisions de remontée vers le Nord ne se vérifient toujours pas… On a beau être déjà au Sud, en Martinique, on serre un peu les fesses…

 

Aller en haut de page

Semaine 34/2017  (21-27 Août 2017)

Retour vers la Martinique avec un départ tout tranquilou de Ste-Lucie… pas de vent, la mer est très très calme. Nous posons la pioche à Ste-Anne en tout début d’aprem et tout le monde saute à l’eau pour une baignade qui semble inévitable tellement il fait chaud. Il n’y a pas un brin d’air, c’est étouffant de chaleur.

Cette semaine, ce sera resto, glaces à Ste-Anne, balade à pied dans le coin, farniente et Maya beach club… depuis le temps que les filles en rêvaient ! c’est un petit parc aquatique avec des bouées, des boudins, des « tramploplines »… le tout fait clairement penser à un petit Interville. Nous y avons passé un bon moment et même si je n’ai rien fait, j’ai au moins fait travailler mes abdos à me bidonner de les voir se gameller. A refaire, tout le monde s’est bien marré.

 

Cette semaine nous avons aussi pêcher 2 poulpes !!! YES ! depuis Tobago il y a un an, nous n’en avions pas touché un. Constance est ravie… depuis l’an dernier elle attend qu’on en attrape. C’est chose faite ! Le plus difficile reste malgré tout de les repérer mais c’est vrai qu’une fois qu’on a mis la main sur un petit tas de coquillage ouvert, le poulpe n’est jamais bien loin. En fait le poulpe, ici dénommé chatrou, se nourrit de coquillages. Il ouvre les coques, avale ce qui doit l’être et dépose les restes des coquillages devant sa porte… y’a plus qu’à aller se servir. Ça a l’air simple comme ça mais sincèrement ce n’est pas toujours facile de les voir !

Et puis cette semaine, c’est aussi le départ de nos choupettes adorées. Dimanche, en wout’ pour la métropole. Alors histoire de ne pas se morfondre toute la journée, nous sommes partis pic-niquer à la grande plage des salines… pour un dernier spectacle carte postale : plage immense, sable blanc très fin, cocotiers et eau turquoise. De quoi ravir tout le monde et peaufiner le bronzage des miss.

Maintenant nous voici de retour sur le bateau, à trois… Hermeland ayant choisi de rester quelques mois avec nous. Nous avons un peu la boule au ventre après ce mois et demi avec la famille qui nous a comblés de bonheur. C’est l’histoire de quelques jours et nous aurons retrouvé notre sourire et repris le rythme avec notre toutouille national.

 

Aller en haut de page

18 Août 2017 : Avons subit notre premier cyclone au petit nom de « Harvey », tout c’est bien passé, vents pas trop forts mais mer croisée très désagréable.

14 Août 2017 : Hermeland vient de publier sur son site un nouvel article… hmm le régal

13 Août 2017 : Nous sommes dans les Grenadines, chapelet d’îles au sud de la Martinique et de Saint Lucie. Les tortues sont au programme et aussi plein d’autres belles choses que nous vous raconterons.

Ce 13 Août nous sommes au point le plus sud du périple prévu pour le mois d’août. Son nom « Carriacou »… mais où sommes nous donc… Ensuite ce sera une lente remontée vers la Martinique.

13 Août 2017 : Une nouvelle publication… hmmm quand ce sont les enfants qui parlent…

2017_07_28_Martinique_Enfants_(2).réduite

Semaine 33 / 2017 – Août 2017 : Constance à la manœuvre…

Bonjour, aujourd’hui c’est Constance qui écrit.

Après les Tobago Cays… Direction Mopion. Une île de sable blanc avec un parasol, uniquement ça. On a pris des photos de starlettes, c’était vraiment très beau. On n’est pas resté très longtemps, environ une heure, et direction Carriacou qui appartient à Grenade puis Sandy Island, une île déserte qui forme un arc. Le soir, Papa et Hermeland ont pris des tas de photos des oiseaux pendant que je leur lançais de la nourriture pour les attirer… il y en avait plein au dessus de Masim’s. On s’est bien marré. Après nous sommes allés à Chatham Bay, sur l’ île d’Union dans les Grenadines, c’était hyper calme. On est monté sur la colline qui donne une jolie vue sur la Baie. Sur le chemin on a rencontré des tortues terrestres. On a continué un peu plus loin et là… une superbe vue sur Tobago Cays. On est resté trois nuits au mouillage à Chatham Bay. Après nous avons eu du bon vent pour aller à l’île de Mayreau à Saline Bay ! On a fait des photos de mannequins, on s’est maquillées et VLA LES FILLES !!! Le photographe avec son appareil photo près à cliquer ! Le lendemain n’était pas si bien que la veille. Le cyclone Harvey est passé entre Ste-Lucie et St-Vincent et les Grenadines, donc on a bien était touché. On a été bien secoué au mouillage, tellement, que du coup au lieu de souffrir une deuxième nuit au mouillage, on a préféré mettre les voiles pour Ste-Lucie. Une journée complète de mer et nous voilà arrivés à Rodney Bay le lendemain, au nord de Sainte Lucie. On a fait du shopping dans les centres commerciaux de St-Lucie et puis… avec mon frère on a fait les zazous avec l’annexe on n’était que deux et on allait vite, c’était bien sympathique (ah bon, moi Eric je ne savais pas cela !!! hmmmm !!!). Nous voilà trois nuits à Rodney Bay pour bien se reposer. Et puis 4h-5h de nav pour St-Anne en Martinique jusqu’à notre retour en métropole le 27 juillet !!!

PS : J’ai une dent qui est tombée et le ti crabe (enfin, la petite souris pour vous les métropolitains !!!) est passé… Et j’ai eu une autre Louna. Louna c’est qui ? C’est mon doudou de naissance, une grosse Louna, et celle que j’ai eu est toute petite dans une fleur, trop mignonne !!!

MERCI le ti crabe d’être passé… !

 

Aller en haut de page

Semaine 32 / 2017 – Août 2017 : Au tour de Clarisse…

Bonjour, aujourd’hui c’est Clarisse, fille d’Eric qui vous parle.

Pour commencer, nous sommes partis de St Anne (Martinique) direction St Lucie. Nous sommes restés une nuit, à la Soufrière exactement ; nous avons mouillé sur coffre.

De St Lucie nous avons rejoint Bequia (Saint Vincent et les Grenadines) pour trois nuits. Tous les matins nous partons faire du sport avec Magali et ma sœur, Constance, sur une plage magnifique au sable blanc et eau turquoise. Nous sommes aussi allés faire du snorkeling (palme, masque, tuba) et j’ai franchi ma peur des oursins. Et oui ! J’ai attrapé un énorme oursin blanc et l’ai mis dans ma main.

Après les trois jours passés, nous sommes partis à Canouan (île au sud de Bequia) où nous sommes arrivés dans l’après-midi. Nous avons passé une nuit agitée à cause du roulis. Le lendemain, nous sommes allés au village pour voir les tortues terrestres et découvrir l’île. Les tortues sont magnifiques avec leurs carapaces noires aux points jaunes. L’après-midi nous sommes allés à la pêche aux langoustes ! Papa harponnait, moi j’étais la camérawoman et les autres, aidaient à chercher. Nous avons ramené dix grosses langoustes. Nous en avons fait des accras de langoustes et nous avons dégusté les autres langoustes avec de la mayonnaise. Non ! Vous ne rêvez pas ! J’ai bien dis des accras de langoustes ! Super bon ! De quoi passer une bonne nuit.

Le lendemain nous sommes partis le matin en direction de Tobago Cays. Nous avons vu une raie léopard et une raie pastenague juste après avoir mouillé. L’eau était turquoise et la vue sur la plage splendide avec des cocotiers magnifiques ! Nous n’avons pas perdu de temps car l’après-midi nous sommes allés à Baradal (l’île des tortues). Nous en avons eu plein les yeux ! Des tortues marines extraordinairement belles avec des couleurs splendides. Il y avait aussi des étoiles de mers. Même des étoiles de mers à quatre et six branches !!! Exceptionnel ! Je dirais même majestueux ! Sur la petite plage de Baradal, au bord de l’eau, il y avait des bébés requins qui devaient mesurer 60cm environ. Le soir, nous avons fait des massages entre filles, nous avons très bien dormi par la suite. Au matin, nous sommes allés voir des iguanes, c’est très joli. Nous avons pic niqué sur la plage au sable blanc et aux cocotiers nommée « petit bateau ». Pour le dessert, on a eu le droit à une coco décrochée par mon frère Hermeland en haut d’un cocotier. Après avoir passé un excellent moment à la plage, nous sommes allés à la barrière de corail et nous l’avons dépassée. Nous avons vu un requin de 1m20 (à peu près) et divers poissons. C’était vraiment superbe. Nous avions tellement été satisfaits des tortues de la veille, que nous y sommes retournés après notre baignade derrière la barrière de corail. On avait aussi apprécié le pic nic alors nous sommes retournés pic niquer sur une autre île nommée « petit tabac ». Une journée très sympathique car j’ai réalisé des défis farfelus que je n’aurais sûrement jamais faits : attraper des Bernards l’Hermite et les ramener à un point précis, faire une chasse au trésor au milieu de grandes herbes et buissons, monter à un cocotier, faire le tour de l’île seule et marcher sur pleins de coraux qui ne sont pas très moelleux ! Pleins de défis super et qui m’ont rendue satisfaite de ce que j’avais fait.

Le lendemain… Le jour du départ est là. Le matin nous sommes montés en tête de mât (les trois enfants) et c’était super joli car on avait une vue magnifique sur Tobago Cays ! J’étais époustouflée par cette vue paradisiaque. Pour finir en beauté, petite anecdote : Au déjeuner, nous avons mangé du chili et mon papa a réussi à se mettre du piment dans les yeux…

A suivre…

 

Aller en haut de page

Semaine 31 / 2017 – Août 2017 : Les enfants…

Cette semaine, ce n’est pas Magali qui écrit mais Constance.

Nous sommes arrivés le 27 juillet à Fort-de-France, avec mon frère et ma sœur vers 17h. Après une heure de voiture, nous voilà enfin arrivés sur le bateau. Il y avait ma tante et mon cousin. Le soir on n’a pas fait grand chose. Comment dire… on s’est vite endormi à cause du décalage horaire… de 6 heures. Et nous voilà déjà couchés à 20h30. Le jour suivant, nous sommes partis, du village de Sainte-Anne par le sentier du littoral. Après 30-40 minutes de marche nous sommes arrivés sous les cocotiers et le soleil qui chauffait fort. Nous nous sommes baignés… un BIEN FOU !!! Nous avons pique-niqué pour fêter l’anniversaire de mon frère. Le jour suivant on a rencontré des hollandais, Heine et Cato. Pendant 2 jours on les voyait souvent on a beaucoup joué…

Des yoles rondes qu’est-ce que c’est ? Ce sont des bateaux conçus entièrement en bois, étroits, légers, de faible tirant d’eau (partie immergée du bateau), très rapide et conduits par un équipage de 14 personnes. Les voiles sont de toutes les couleurs c’est splendide !! C ‘est le sport national local ! Ils font le tour de la Martinique sur une semaine… On les a vus dans la baie de Sainte-Anne.

A oui, j’ai oublié de vous raconter que lors de mon baptême d’optimist avec papa j’ai dessalé (chaviré) j’ai eu une sacré trouille …

Affaire à suivre….

 

2 Août 2017 : Une nouvelle page du voyage va s’écrire. Le dernier des garçons, 16 ans, a décidé de venir à bord, et suivre sa scolarité via le CNED sur le bateau. Il vous racontera son expérience sur son site ici.  

Cocotier

Suivre Hermeland, en scolarisation à bord, sur son site


Aller en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha - Anti Spam par Robot *