Janvier 2017

24 Janvier 2017 : Une charmante autostoppeuse Italienne, Cagliari -Sardaigne-, (une bateau-stoppeuse quoi !!) cherchait à se rendre de Guadeloupe vers La Martinique. Et hop, la voilà embarquée avec nous pour quelques jours. Une voyageuse qui s’est fait sa transat et vise le tour du monde en bateau stop. Une belle expérience et de beaux instants de partages. Merci Maria, et tu reviens quand tu veux. « Sei una super ragazza ».

22 Janvier 2017 : Nous avons modifié la structure de la page « La news letter », qui disparaît au profit de la page « Journal de Voyage ». Nous l’avons complétée par un article « Juillet 2016 », un article « juillet-août 2016 », un article « Août-Octobre 2016 » (Tobago). Il y a également les 3 premières semaines de Janvier qui sont riches d’activités et décrites en tête de page.

21 Janvier 2017 : Petites nouvelles de notre programme à court termes : Nous sommes en Guadeloupe et nous partons en Martinique (200km au sud) en début de semaine pour aller chercher une amies. Ensuite nous partirons à Cuba avec cette amie début février (2ième semaine normalement), et y resterons 2 mois environ avant un retour vers St Martin pour fin mars 2017.

13 Janvier 2017 : Nous voilà de retour en Guadeloupe après une traversée très bien, de bonnes conditions météo. Nous raconterons la rupture de la retenue du mouillage bientôt, ce qui nous a amené à appareiller à 2H du matin pour rentrer en Guadeloupe.

J’ai mis un petit article dans l’onglet « Avaries » concernant le groupe électrogène.

11 Janvier 2017 : Nous voilà à St Martin. Petite île Française. Un retour imminent vers la Guadeloupe, via St Barthélemy.

3 Janvier 2017 : Nous vous souhaitons une bonne année pleine de bonheur, santé, et de belles navigations. Nous vous offrons pour ceci quelques photos dans la galerie photos.

Janvier 2017 : Grand ménage de janvier

Ce début de semaine est marqué par la recherche d’un soudeur inox pour les new panneaux solaires… le commandant voudrait les fixer très rapidement et il est un peu stressé à l’idée de ne pas trouver l’homme avec qui faire affaire. On se pointe le matin dans la zone technique de la marina de Pointe à Pitre (on s’est fait 7 nautiques en annexe… j’ai eu des courbatures pendant 2 jours !)… Eric s’adresse à un seul gars et hop là, c’est le bon : Ali le soudeur ! 2-3 parlotes pour se mettre d’accord sur le truc à réaliser et RDV est pris pour jeudi. Nous irons donc à quai pour la réalisation des travaux. Mais ce lundi c’est également la récupération d’une bouée déradée qui partait à la dérive, seule, abandonnée de tous… Eric, en bonne âme charitable s’est senti obligé de la ramener à bord pour nous faire un pare-battage et quel pare-battage, il est juste énorme (et un peu dégueulasse)…

2017_01_13_Guadeloupe_St_Martin (8)

Nous arrivons à la marina. Le commandant aurait souhaité que je réalise l’accostage… moi je me sentais pas du tout et bien m’en a pris vu la place que la capitainerie nous a allouée : tout au fond avec très peu de place pour manœuvrer. Le commandant lui, comme d’hab, il gère la fougère (spéciale dédicace pour Hermeland).

2017_01_16_Guadeloupe_St_Martin (27)

On voulait profiter de notre passage à quai pour aller faire un tour en laser (dériveur individuel à la journée) mais cette semaine a été telle qu’il n’y a pas eu de vent… pas du tout. C’est assez incroyable, ici !

Pas de laser, tant pis, on fera du ménage, du ménage et encore du ménage : tout y passe : les inox, le pont, l’intérieur…. Masim’s est presque tout neuf et on en est encore plus fiers. Et voilou, les panneaux sont installés, tout fonctionne à merveille (enfin presque parce que loulou galère un peu avec ses histoires de régulateur).

2017_01_16_Guadeloupe_St_Martin (4)

Un dernier pic-nic de rêve à l’îlet du Gosier avec une météo splendide et cette fois nous sommes prêts pour filer vers la Martinique puis vers Cuba !

2017_01_08_Guadeloupe_St_Martin (4)

Cette semaine c’est aussi l’anniversaire de ma sœur préférée (re bon anniv !!!!) et l’arrivée du Vendée Globe que nous avons suivi passionnément ! Alors merci à Alex et Armel pour le spectacle qu’ils nous ont offert ! Un suspens intenable, bravo les gars.

Janvier 2017 : Panneaux Solaires à St Martin

2017_01_10_Guadeloupe_St_Martin (9)

Lundi, c’est l’heure des emplettes : hop là, que voyons nous ? du gasoil à 73cts€… pas mal… on va bidonner pour recompléter les cuves de Masim’s. C’est ok pour les panneaux (150€ pièce, soit  plus de 2 fois moins qu’en Guadeloupe). A St Martin tout est détaxé pour les non résidents… du coup c’est pas mal et sur les bons conseils de Sylvie et Laurent nous complétons aussi les cuves de Masim’s en bière et autre alcool (sauf le rhum) : c’est difficile de faire plus cheap qu’ici, alors on stocke. La partie néerlandaise est plutôt moche et il n’y a rien d’autre à faire que du shopping.

2017_01_12_Guadeloupe_St_Martin (2)

Nous visiterons ici le fort de St Martin pour profiter de la belle vue sur la baie  mais le tourisme culturel n’est pas le fort de l’île. Ici, c’est Plage et shopping. Notre shopping est fait et ils annoncent un bon coup de vent jeudi dans la journée. Nous mettrons les voiles jeudi matin tôt…. Mais bien plus tôt que prévu au final… puisqu’à 2heures du mat, le vent (25-30 nœuds) a entrainé la rupture d’une aussière qui retient la chaine de mouillage et permet, in fine, de soulager le guindeau. C’est sans conséquence mais la nuit, c’est toujours hyper stressant. Bref nous voilà partis avec un vent qui souffle un max et une mer qui brassouille bien. On voulait faire l’île fourche et St Barth sur le retour et ben c’est tant pis !

2017_01_11_Guadeloupe_St_Martin (5)

La nav s’avère agréable : le vent se calme bien et la mer avec. On chope un baracuda à la ligne, que l’on rejette aussitôt (remember… la ciguaterra). On a choisi de passer au vent de la Guadeloupe… c’est splendide. Nous avions fait la pointe des châteaux depuis la terre avec mes parents – c’était extra- depuis la mer… c’est tout aussi beau. L’arrivée au Gosier est un délice : 15 nœuds de vent, pas de mer (PAS DU TOUT)… c’est le pied. Nous voilà vendredi soir, mouillés au Gosier. Ici, on se sent un peu comme chez nous.

2017_01_09_Guadeloupe_St_Martin (2)

Nous avons profité d’une virée sur Pointe à Pitre pour visiter le Memorial Act  qui est un musée récent (2015) relatif à l’esclavage dans la Caraïbe. Sur le fond comme sur la forme, le musée est superbe : œuvre d’art technologique et richesse des contenus. A faire et à refaire parce qu’il nous reste des tas de choses à assimiler !

2017_01_09_Guadeloupe_St_Martin (3)

Et la dernière chose de la semaine… et pas des  moindres pour moi : ma première virée aquatique de nuit ! Il fallait enfin que l’on utilise la lampe étanche d’Eric… J’avoue que je repoussais sans cesse à la gaffe parce que j’avais un peu la trouille. Je me suis lancée. J’étais pas très sereine pour autant mais c’est stupéfiant : toute la vie sous-marine est complètement endormie. Les poissons perroquets d’ordinaire si sauvages se laissent toucher ; les langoustes se baladent tranquilou.. mais le fait de plonger dans le noir est assez flippant dans la mesure où le champ de vision est réduit au seul faisceau de la lampe. Bref, à refaire, c’est top !

2017_01_15_Guadeloupe_St_Martin (6)

 Janvier 2017 : Bonne année en cette première semaine de l’année

Papou & mamou ont quitté le bord au soir du 31/12… drôle de nouvel an pour eux… pour nous aussi. Je suis un peu (voire beaucoup beaucoup) tristounette. Pour noyer notre chagrin, nous irons donc se prendre un cocktail au port à la santé de Rachel et Philippe… et de tout le monde aussi !

Dès le lendemain, nous quittons le port, direction le Gosier – mouillage très proche de la Marina – le temps de faire un pic-nic sur l’îlet du même nom. C’est l’occasion de tester le nouvel appareil photo en mode selfie sous l’eau… ben je peux vous dire que pour mettre les deux personnes sur la photo, c’est pas gagné ! ça permet de se bidonner et… accessoirement de boire la tasse.

Cette semaine est dédié aux paperasses administratives, aux vœux.. 2017_01_02_Guadeloupe_St_Martin (2)et à la recherche de panneaux solaires pour accroître la garde-robe de Masim’s et réduire le nombre d’heures de groupe électrogène le matin (oh ouiiiiiii !). Dans les DOM, les approvisionnements sont loin d’être simples et on n’hésite pas à vous dire : « ok, nous pouvons vous approvisionner, vous devrez en revanche régler les frais d’envoi de… 500€.. » ben voyons ! Tout bien pesé et après moult recherches sur internet effectuées par le commandant nous filerons sur Saint Martin pour nous procurer les fameux panneaux.  A priori, nous devrions avoir une quarantaine d’heures de nav’ pour se rendre sur l’île.

2017_01_03_Guadeloupe_St_Martin (9)

Nous voilà partis vendredi matin pour Deshaies histoire de faire une pause avant la traversée pour St Martin. Le vent n’est pas violent à peine 12-15 nœuds. La mer est encore bien formée dans le canal des Saintes. C’est d’un calme absolue une fois passé le canal. Nous remontons pépère, tellement pépère que nous passerons la nuit à Malendure, avant Deshaies. C’est vraiment beau cette côte sous le vent : très verdoyant, nous sommes véritablement au pied des montagnes. Ceci dit, ça souffle tellement par rafales qu’à notre arrivée, vers 16h, je peine à me mettre à l’eau. Eric se motive pour gratter la coque afin que l’on glisse davantage vers St Martin. Une nuit atroce : du vent dans tous les sens, par rafales violentes. J’ai bien, cru qu’on allait tomber sur les voisins…. On se réveille et on file et là… plus de vent… ben ouai sinon c’est pas drôle. Peu importe, on ne met pas le moteur parce que la mer est calme et que l’on se dit que le vent va bien finir par se lever. Et hop là, à peine avons-nous passés Deshaies que ça souffle à 25 nœuds avec une mer bien formée (2.5 – 3m de houle). C’est partiiiiiii. A nous St Martin ! ça brasse pas mal mais on avance à toute allure, une petite visite de dame Gerbeline qui n’empêche pas de réviser (enfin d’apprendre) la géographie locale : Montserra, St Christophe et Nieves, Antigua & Barbuda, Statia, Saba… St Barth puis St Martin. Héhé, vous ne connaissez pas toutes ces îles, pour certaines ce sont même des pays à part entière, ben nous non plus jusqu’à aujourd’hui. Nous voilà donc dimanche en fin de matinée mouillés à Marigot, la ville principale de la partie française de l’île.

2017_01_03_Guadeloupe_St_Martin (29)2017_01_04_Guadeloupe_St_Martin (1)

2017_01_05_Guadeloupe_St_Martin (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha - Anti Spam par Robot *