Juillet 2017

Ma soeur, les Grenadines et la météo à suivre…

Semaine 30/2017  (24-30 Juil 2017)

Après avoir admiré pendant des heures, les pélicans, les frégates et autres mouettes à Chattham Bay, il est temps d’entamer doucement la remontée vers la Martinique puisque tout à une fin, surtout les vacances !

Bref, nous appareillons pour l’île de Canouan. L’île ne semble pas très touristique, il y a bien quelques hôtels mais pas grand-chose sauf plein de tortues terrestres et surtout… des quantités de langoustes !!! Yahooooooo. Je n’ai même pas besoin de vous préciser que nous irons en pêcher et que nous nous lécherons les babines à plusieurs reprises. Hmmmmmm

 

Allez hop, en route vers la Martinique… on longe St-Vincent, puis Ste-Lucie et le lendemain nous voilà rendus à Ste-Anne. Comme à l’aller, Gaël et moi avons subi pendant qu’Anne et Eric ont profité… 

Nous allons récupéré Constance, Clarisse et Hermeland à l’aéroport. Ils sont tout blanc, c’est trop drôle.

Pour conclure, le message est pour Anne et Gaël : MERCI d’avoir fait le voyage jusqu’à nous. Nous avons savouré chaque instant de ces deux semaines en votre compagnie. Revenez quand vous voulez.

 

Semaine 29/2017  (17-23 Juil 2017)

Alors pour cette semaine, on a fait tellement de choses que je ne vais pas beaucoup écrire mais que je vais vous laisser regarder les photos qui parlent d’elles-mêmes.

Après 20 petites heures de mer où Gaël et moi n’en n’avons pas mené large pendant que le commandant et sa sœur frimaient, nous voilà à Porth Elizabeth, sur Bequia, la première île au nord des Grenadines. On ne connaît pas du tout, il est 6h30 quand nous arrivons à destination et choisissons de mouiller sur coffre. Cette fois nous réussissons, Anne et moi, la manœuvre en deux coups de cuillère à pot ! Il me faut quand même filer rapidement à l’eau pour doubler les amarres parce que ça souffle bien… ouf, dans les Antilles l’eau descend rarement en dessous des 28 degrés.

 

Nous avons profité de la belle plage et des belles eaux de Bequia pour faire du Snorkeling, pique-niquer sur la plage. Le village n’est pas très grand mais accueillant et chose remarquable : les formalités sont vraiment faciles et c’est tellement rares dans les Antilles qu’il vaut mieux le préciser ! Tout est réuni dans une seule pièce : Douane, immigration…

L’objectif étant de descendre sur les Tobago Cays, nous continuons notre route vers le Sud et atteignons l’ile de Mayreau où une bonne onde tropicale est prévue de passer avec des rafales à 35 nœuds. Alors nous restons sages l’après-midi à regarder passer le mauvais temps. Nous profiterons du lendemain pour monter au sommet de l’île et admirer la vue dégagée sur les Tobago Cays. Au retour c’est cueillette de coco (avec notre super nouvelle perche mega télescopique) et récupération d’eau de coco !

Et maintenant direction les Tobago Cays… et là… ça se passe de commentaires… c’est splendide. Des raies, des tortues, des requins, des iguanes, des eaux cristallines, des îles vierges, du sable blanc… j’avoue que depuis que nous sommes dans les Antilles, c’est la première fois que nous assistons à un tel concentré de belles images.

Le petit îlot que vous apercevez sur les photos… avec un unique parasol c’est l’île Morpion au Sud des Grenadines. Il n’y a rien d’autre qu’un parasol mais là encore c’est juste magique alors évidemment on multiplie les clichés, les pauses pour immortaliser le paysage. Mais ici, ce n’est pas possible de rester pour la nuit (trop dangereux avec les hauts fonds, les vents… etc…) du coup nous irons poser l’ancre à Chattham Bay sur l’île d’Union… Une immense baie verdoyante, très calme et reposante, accessible seulement à pied (ou en bateau). Un bel endroit où l’on peut côtoyer des tortues terrestres !!!!

 

Semaine 28/2017  (10-16 Juil 2017)

Nous consacrons encore le début de semaine à préparer le bateau.

Ils annoncent un fort coup de vent et une onde tropicale majeure pile poil pour l’arrivée d’Anne et Gaël. Alors pour les épargner, nous filons au port du Marin. On se dit que ce sera plus confort pour les accueillir.

Nous ne restons pas au port plus d’une nuit et nous partons mouiller à Ste-Anne où nos hôtes pourront se baigner, il fait très chaud !

 

Nous filons au marché de Sainte-Anne admirer les belles fleurs tropicales et les autres spécialités locale : turbo clito, lève zizi…

Anne et Gaël se régalent à l’optimist… ils sont trop trop forts. Autant vous dire que je n’ai pas l’intention de leur montrer mes prouesses désastreuses.

Dimanche, une fois l’onde tropicale passée, nous mettons les voiles pour les Grenadines où nous ne sommes jamais allés avec loulou. On va découvrir.

 

Semaine 27/2017 (3-9 Juil 2017)

Tout d’abord un Joyeux anniversaire à ma maman chérie d’amour. Je pense fort à toi !

Nous consacrons ces derniers jours en Guadeloupe pour nos RDV chez le dentiste, sage-femme… et nous hissons les voiles pour la Martinique où nous accueillerons Anne et Gaël mi-juillet.

Avant cela, nous faisons une halte à St-Pierre, au Nord de la Martinique pour rendre visite à Christine et Jean que nous avions quittés précipitamment lors de notre périple à Cuba. C’est avec un plaisir immense que nous les retrouvons en forme et partageons un délicieux déjeuner dans leur jardin. Merci à tous les deux pour cet accueil.

 

Cap sur Ste-Anne dans le Sud de la Martinique, pour ranger le bateau, le remplir, régler 2-3 trucs avant l’arrivée de nos invités. D’ailleurs, on a trouvé de l’eau dans les coffres du carré… C’est de l’eau douce, mais on ne parvient pas à savoir d’où elle vient… On nettoie, on cherche, on cherche… jusqu’à ce que je constate que les cuves d’eau débordent !!!! et oui, le commandant a tellement peur que l’on manque d’eau douce qu’il en produit souvent, trop souvent puisque les cuves ont débordé et tout cela dans les coffres du carré… on a bien rigolé et j’ai pas fini de me moquer de mon commandant préféré  !!!

 

Aller en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha - Anti Spam par Robot *