L’équipement tour du monde

Trop tentant de faire rentrer la maison dans le bateau… j’ai donc dû installer une remorque derrière… Vous l’avez compris, au quotidien des préparatifs, des choix sont à faire.

Face à 30 ans de vie où l’on a entassé un bazar pas possible, on découvre que se libérer de tout cela, libère aussi l’esprit. Quel soulagement de ne plus avoir tout ce barda qui au final ne sert à rien. Nous sommes devenus des pros de la vente sur leboncoin… Certains ont fait de bonnes affaires. Il reste tout de même les véhicules à vendre et la maison qui sera mise en location.

Nous voilà donc à ne retenir que l’essentiel à apporter, et encore, c’est trop !

Nous rentrerons dans les détails ultérieurement, déjà vous avez la philosophie du chargement du bateau.

En tant que bricoleur éternel, nous avons fait le choix d’embarquer l’électroportatif courant, mais aussi de quoi travailler le bois (défonceuse, scie sauteuse, ponceuse vibrante, perceuse..). Il faut dire que le groupe électrogène permettra de faire fonctionner cela.

En tant qu’amateur de saxophone, nous embarquons le saxo, et ce qui va avec : partitions, support, et tout le toutime associé…

En tant que bonne cuisinière, Magali emporte son robot ménager, parce que pétrir le pain à la main risque d’être vite pénible… et quant aux bons gâteaux pour les quarts de nuit… hmmmm. Alors les cales sont remplies de petit matériel de cuisine.

En tant qu’informaticien, le matériel nécessaire pour refaire des PC comme neuf s’impose…

En tant que navigateur, il faut ceinture et bretelle pour éviter de se retrouver sur un caillou nous voulu. Alors le matériel est doublé, triplé, quadruplé… et le secours nécessaire..

En qualité de mécanicien, les pièces de rechanges doivent être embarquées, tant pour le moteur que pour le groupe électrogène, mais aussi pour le reste du bateau… aïe aïe aïe, çà commence à faire beaucoup cela, et les voiles de rechanges, et le gaz de rechange pour ma cuisinière… ouh là là, mais comment tout va rentrer là dedans.

Et pour nos bons vins Français, la place est déjà réservée 🙂

Les lignes d’eau du bateau seront à surveiller au départ… déjà que lors du carénage il a été mesuré 21 tonnes, je n’ose pas imaginer lors du départ…

2 réflexions au sujet de « L’équipement tour du monde »

  1. olivier

    J’avais pas pensé à la remorque c’est vraiment pas mal comme idée, nous on est parti en mer avec un stock de pièces détachées d’électroménager car la cuisine on l’avait retapé à plusieurs reprises avant de partir, en route on a eu le frigo qui est tombé 2 fois en panne mais on avait ce qu’il nous fallait pour tout remettre en état comme quoi vaut mieux partir charger des fois

    Répondre
  2. Mélanie R

    Bonjour !
    Je viens de découvrir votre blog que je trouve bien.
    Comment pourrais-je vous joindre pour un partenariat ? Serait-il possible d’avoir votre adresse mail ?
    Merci bien,
    Mélanie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha - Anti Spam par Robot *